Son Histoire Documents de la Sénéchaussée de Sarlat Entre 1694 et 1695 , on trouve une plainte du procureur du Roi contre les officiers de la juridiction de La chapelle Aubareil, accusés d'avoir contrevenu aux édits, ordonnances et règlements. On ne donne pas d'autres explications ; soit que le seigneur de la Chapelle ait outrepassé ses droits en matière de justice (amendes, peines, confiscations...), soit, au contraire, qu'il ait été trop clément dans l'application de la loi. Le 15 février 1698, Jean du Bernard seigneur de Pelvézy a acquis les terres et seigneuries de La Chapelle Aubareil et Valojoulx du seigneur de Biron. Aux archives existe un document, sorte de procès verbal constatant l'état du château de la Chapelle aubareil et d'autres bâtiments en dépendant. Le nouveau possesseur des lieux fait dresser en présence d'un homme de loi et de son greffier le constat suivant : Dans ce document, il n'existe pas de description précise, aucun plan, aucune indication de situation. L'impression générale qui en ressort est que le château semble être dans un certain état de délabrement. On sait que : - le château était dans le bourg - il possédait une basse cour fermée - la porte du château était assez belle avec des écussons et armoiries - on décrit le mauvais état d'une pièce : croisée brisée, plancher rongé, pas de meubles... - il existe une petite maison où habite le métayer pierre Géraud - il existe une grange où on a bâti deux logements, une écurie et trois étables. Dans le constat est aussi mentionnée l'existence d'un moulin situé à valojoulx et appartenant au château, moulin dont la charpente est décrite comme toute neuve. Le château de La Chapelle Aubareil semble donc ne plus être habité depuis queques temps. A t-il été restauré et habité par la suite ? ...
Sources: Daniel Chavaroche
De 1600 à 1700