Albums photos Archives Périgord Enchanté Son Histoire J'ai trouvé le nom de nôtre village écrit de différentes façons... D'après le dictionnaire topographique, on aurait dit en 1406 : Albarelh seu La Landa. Al Barelh : nom d'origine et d'orthographe occitane traduit Au Bareil en français. Ainsi Bussière, historien de la Révolution en Périgord, donne une interprétation : La Chapelle Aubareil (Al Brelh) - La chapelle-au-verrou. Le même dictionnaire topographique précise que La Chapelle Aubareil est un ancien repère noble ayant haute justice sur la paroisse. Paroisse dont le patron serait Saint-Loup. Depuis, au cours des recherches, j'ai trouvé plusieurs orthographes, pas plus justifiées les unes que les autres : 1673 - dans les registres paroissiaux : la Chapelle au Bareils puis, La chapelle Albareils, 1687 - La Chapelle Albareil, 1733 - La Chapelle aubareil, comme de nos jours. Quoi qu'il en soit, malgré toutes ces différences orthographiques, il est à peu près certain que La Chapelle ait eu son château : la carte de Belleyme de la fin du XIIIème siècle mentionne la présence d'un château au Genestal, à Molière et dans le bourg de La chapelle Aubareil, château dont beaucoup de documents m'ont permis, par la suite, de prouver l'existence. Sources : "Quelques jalons d'histoire locale" par Daniel Chavaroche.
De 1905 à 1985
Vu du ciel Mises à jour La Chapelle Aubareil, mon village...
Folklore Nos marchés Périgord enchanté Sur les pas de Jacquou Nos villages Le Périgord d'Antan Accueil Douce France Nos Bories Les Enoiseuses On Tourne...
Le Cantou Au siècle dernier Du Printemps à l'Hiver Aux Champs Le Chabrol A la Ferme Les Truffes Les Gaveuses On tourne...Le Périgord de Corinne
Liens Contactez-moi